Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Psychique, entrez dans le monde de Mystic Hall, où seuls les détenteurs de la Marque connaissent votre secret.
 

Partagez | 
 

 Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MessageSujet: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Jeu 26 Jan - 23:58

Aujourd’hui il faisait froid et le ciel ne semblait pas vouloir s’éclaircir. Où étaient les jours ensoleillés ? Où étaient les rires joyeux ? Quand s’arrêterait la longue nuit qui pesait sur sa vie ?

La ballerine d’Argent ne venait plus et Gavroche le boudait pour une raison qui lui échappait. Ce gamin était un peu capricieux mais pas plus que la ballerine.

Il passait son temps soit à éviter les cours d’orales en les séchants, profitant de ses moments pour aller flâner dans les couloirs abandonnées trouvant souvent des petits coins sombres pour composer, ou alors il allait tenir compagnie à la houle de la plage de pastel en réalisant quelque esquisse.

Le calme était vraiment rare par ici. Ces derniers temps il avait vu de nouvelles têtes aux manoirs…des nouveaux s’en doute~

Il observait beaucoup ce qui se passait mais en restait bien indifférent. C’était malheureux à dire mais aujourd’hui il s’ennuyait. Il s’ennuie tout le temps me direz-vous. La vie d’Orion ressemble à un néant vide et ennuyeux à mourir mais lui il s’y plaisait du moins il aimait le penser…

Il alla tranquillement vers le jardin de Menthe, un lieu où il allait rarement se refusant d’apprécier autant les fleurs, si bien qu’il pouvait rester des heures à les admirer les regardants fanée…La beauté n’était vraiment belle que lorsqu’elle était éphémère.

En ces heures le jardin était peu fréquenté. Orion erra quelque temps dans les allées, s’enivrant du parfum des rares fleurs survivant l’hiver car oui c’était l’hiver…fin hiver…et le jeune homme était toujours vêtu aussi légèrement.

Il s’accroupit devant l’une des dernières fleurs d’hivers et en caressa les pétales, comme on caresse délicatement les courbes harmonieuses d’une femme.

-Endors-toi, on se retrouve l’hiver prochain en attendant…je vais passer les deux autres saisons en compagnie de tes sœurs du printemps et d’été.

Orion détourna les yeux et regarda les jeunes bourgeons. Le printemps était une merveilleuse saison mais il affectionnait vraiment l’hiver. Enfaite il aimait toute les saisons…mais prochainement il attendait patiemment le prochain solstice.

"Hello"
Ai-je doucement murmuré en ouvrant la fenêtre.
"How are you ?"
Il n'y a personne ici, je suis seule dans cette pièce.
Mornin'
Le matin s'est levé, un matin de forte pluie.
Tic-tac
Quelqu'un remonte mon ressort.

"Hello"
Dans les vieux dessin-animés, c'est comme ça que c'était.
"How are you ?"
C'était si enviable, tout le monde était aimé.
Sleepin'
Ne dis pas de bêtises, je dois me préparer.
Cryin'
Pour masquer les traces de mes larmes.

Maintenant, ma phrase favorite est "bah, c'est la vie".
Soudain, les mots de hier me sont venus à l'esprit.
"Eh bien, je n'ai plus d'espoir en toi..."
D'accord, mais, je...
Je n'ai pas non plus d'espoir en moi.
Mais qu'est-ce que tu veux dire par là, hein ?

Les mots me sont venus à la gorge,
Mais tout ce qui sort de ma bouche, ce sont des mensonges.
Donc, aujourd'hui, une fois de plus, je suis précieuse.
Perdant mes mots, je continue de vivre...

Pourquoi te caches-tu, dis ?
Est-ce si effrayant de rire ?
Tu ne veux voir personne, hein ?
Est-ce la vérité ?
M'enfonçant dans une mer d'ambiguïté,
C'est trop douloureux pour moi de respirer.
Maintenant, je veux juste entendre la voix la plus légère qui soit.
Je suis vraiment faible...

Au milieu de ces préparations qui n'avancent pas,
J'ai pensé avec ma petite tête,
"Devrions-nous faire une pause maintenant pour donner une raison aux choses ?"
Non, non, je comprends, je te dis.
J'ai juste essayé de dire ce que je pouvais.
Je comprends, donc s'il te plaît ne te fâche pas.

Le bonheur, peut-être, le malheur, peut-être
De même, cruellement,
Le soleil se lève.

Juste vivre,
Moi, de toutes mes forces,
Plus que cela, qu'est-ce que je souhaite...?

Pourquoi tu t'inquiètes, dis ?
Veux-tu vraiment être aimé ?
Qui est-ce qui a séparé leurs mains ?
L'as-tu remarqué ?
Si la vie avait un emploi du temps,
A quel moment serait ma fin ?
Et le salaire de mes heures de vie...
Qui va les payer, hein ?

Thank you
Je veux juste te dire merci.
Thank you
Je veux juste te dire merci.
Thank you
Juste une fois, ça serait bien.
Alors, du fond de mon coeur,
Je veux juste te dire merci...!

Pourquoi te caches-tu, dis ?
Veux-tu vraiment l'entendre ?
Tu ne souris ou ne ris jamais.
Alors je te le demande, pouvons-nous essayer de parler ?
Si tu n'ouvres pas la bouche, je ne peux pas le savoir ;
Tu ne dis pas ce que tu penses.
Quelles étranges créatures sommes-nous, pas vrai ?
C'est ce qu'on appelle être humain...

Hello, how are you ?
Hello, how are you ?
Hello, how are you ?
Alors je te le demande : hello, how are you ?

Sans vraiment savoir pourquoi cette chanson m'était venu...comme une souhait...un souvenir douloureux des larmes l’accompagnèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Ven 27 Jan - 16:47

    Aujourd'hui était un jour comme les autres : froid. Les journées sembleraient pour la majorité très longues et ennuyeuses … mais certainement pas pour Andrew. Le jeune garçon sautillant avec candeur à la fin de ses devoirs d'étudiants (il faut être un minimum sérieux, tout de même !) enfourcha sa planche à roulette, mit sur son nez des lunettes de protection et se décida de faire une petite promenade à travers les divers quartiers de Mystic Hall. Il aimait cette sensation de liberté : la vitesse, le vent dans ses cheveux et frappant son visage. Cette sensation qui lui rappelait qu'il était toujours bien vivant. Ainsi, à toute vitesse, les passants purent remarquer cette boule de couleur (en effet, il portait une veste orange, un t-shirt vert pomme et un bermuda jaune) filant entre les ruelles. Il savait ce qu'il faisait, ce n'était pas la première fois qu'il vagabondait de la sorte, sifflotant un petit air de sa propre invention (des notes attachées ensemble pour faire un truc potable.).

    De temps en temps, Andrew s'essayait à quelques figures (des sauts, des tricks, des grabs et autres flips ou flop) afin que la balade ne soit pas trop linéaire. Assez rapidement et sans qu'il ne s'en rende compte, il était déjà arrivé aux Jardins de Menthe. L'odeur du lieu assaillit ses narines d'une odeur agréable de plantes vertes et il entendit comme … une voix ?


    Juste une fois, ça serait bien.
    Alors, du fond de mon coeur,
    Je veux juste te dire merci...!

    Tout d'abord surpris, il tourna la tête vers la zone de provenance de ces paroles … mais alors qu'il pensa voir une silhouette derrière quelques arbres, le jeune garçon ne remarqua pas une partie accidentée de son chemin qui le fit valdinguer … la planche à roulette tomba dans un buisson, mais Andrew n'eut pas cette chance, embrassant le sol. Aïe aïe, tant bien que mal il se releva et épousseta ses habits. Quelle chute ! En plus de ça, il s'était écorché le genou. Bien heureusement : rien de grave. Cependant, il oublia bien vite son accident, toujours attiré par cette voix masculine. En chemin, il ramassa son moyen de locomotion et s'approcha doucement. Alors, il vit un homme. Grand, élancé, sombre, grand … vraiment grand et de dos. C'était lui ?

    Hello, how are you ?
    Alors je te le demande : hello, how are you ?

    En vue des dernières paroles du chant, il ne pût bien sûr s'empêcher de lâcher un :

    « Oh, moi je vais bien et toi ? »

    Décontracté, comme s'il était normal d'entrer dans une conversation inexistante … Il était tout sourire (bien que souriant à un dos) et avait adopté une pose nonchalante, le poing sur la hanche et l'autre main prenant appuie sur son skateboard. Il continua :

    « Je ne connais pas cet air ! En tout cas … il est à tomber à la renverse ! »

    Un petit regard sur son genou écorché le fit rire. Il ne voulait bien entendu pas se moquer de lui ! C'est assez rare de croiser des gens qui chantent comme ça, spontanément. D'habitude il faut qu'ils soient sous la contrainte des projecteurs ou du professeur de musique, ou alors en secret sous la douche ! Bon, après peut-être qu'il s'était mis à entonner cet air tout en pensant qu'il était seul … mais passons. De plus, on pouvait dire que sa voix était … comment dire ? Jolie ? Andrew n'y connaissait pas grand chose en musique, timbre de voix et tout le tintouin … mais il avait tout de même son mot à dire si oui ou non il trouvait bon un son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Dim 29 Jan - 16:31

Orion se releva brusquement, fixant le jeune garçon en face de lui. Il avait tout entendu ? Surement vu qu’il lui avait répondu…Que faire…Orion resta de longues secondes à le fixer, le sondant de manière méfiante, farouche…comme un animal sauvage en danger.

Ce garçon devait sens doute être un mentaliste. Cette joie de vivre, ce sentiment de pouvoir faire tout ce qu’il voulait…

L’oublié avait juste à attendre patiemment que ce dernier se moque de lui, le trouve bizarre, l’insulte puis qu’il finisse par se lasser avant de partir et de laisser Orion à nous seul.
Oui, il avait juste à attendre car à chaque fois cela se passait comme ça. Il resta muet et baissa les yeux sur les fleurs.

La question résonna en lui étrangement. Et lui…Comment allait-il ? Il ne savait pas vraiment il se portait plutôt bien niveau santé disons mais son cœur lui faisait mal, ses rêves étaient effrayants …ses souvenirs douloureux…oui comment allait-il ?

Bien sûr qu’il ne le connaissait pas …c’était assez rare de chanson ce genre de chose en a capella. Le petit rire qu’émit le garçon habillé de manière bien coloré…oui tient, d’ailleurs ! Il était très coloré, ça piquait même un peu les yeux clair d’Orion mais il ne fit aucune remarque…tentant de ne pas trop le regarder. Le petit rire que ce dernier émit ne fit pas vraiment réagir l’artiste qui ne chercha pas à comprendre son sens mais une chose interpella son attention c’est bien le genou écorché…

Il ne mit pas longtemps à comprendre que la boule de couleur avait fait une chute. Orion fouilla dans sa poche et lui tendit un petit mouchoir brodé en coin d’une tulipe, sans le regarder.

Il ne parlait pas, il ne parlerai pas… il attendrai juste qu’il se lasse et parte, après tout Orion n’existait pas vraiment… il voyait plus les mort que les vivants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Dim 29 Jan - 18:22

    Hoho ! Son entrée avait vraiment dû être silencieuse, car quand Andrew prit la parole, l'artiste chanteur s'était retourné et semblait bien surpris. Le jeune garçon ne nota pas l'attitude méfiante de cet interlocuteur, souriant toujours, mais fut impressionné par ce regard doré. Tout aussi frappant que sa grande taille, franchement. Bref, s'attendant à une réponse, Drew posa sa planche contre sa jambe et commença à s'étirer tranquillement … Cependant, la seule réaction qu'il reçu fut … un bout de tissu tendu ? Interloqué, le jeune garçon passa plusieurs fois du mouchoir à l'inconnu qui évitait habilement son regard. Après un petit moment, Andrew arrêta le manège pour fixer son attention sur le tissu … pas n'importe quel genre de tissu qui plus était ! Brodé avec une petite fleur. Tellement mignon. Cependant, cette observation n'aida pas le garçon à comprendre pourquoi il lui tendait cela ! Et surtout, pourquoi il ne lui avait pas répondu !

    « Eeeeh ! C'était joli, mais pas assez émouvant pour me faire pleurer ne t'inquiète pas, hahaha ! »

    Bon, c'était peut-être … assurément … totalement une vision un peu trop tordue de la chose. Il plaisantait bien entendu, mais tout en faisant état de son incompréhension. Oui, comme vous l'avez remarqué, il avait totalement mis au second plan sa blessure (elle n'était vraiment pas si grave de toute façon !). Tel une porteuse d'eau, Drew plaça son skateboard sur le sommet de son crâne et s'avança dangereusement du mystérieux chanteur timide. Le fait qu'il ne veuille pas lui adresser un regard aiguisa la curiosité de l'adolescent qui se mit à lui tourner autour, tentant parfois de le feinter pour que leurs yeux se croisent. Que le jeu commence.


    « Tu ne parles pas ? Pourtant c'est bien toi qui a chanté non ? Il ne faut pas t'inquiéter hein, tu chantes bien, faut pas être timide ! »

    Après avoir tenté de trouver une explication pour le geste du grand bonhomme, voilà que Drew lui trouvait même des raisons quant à son comportement. Cela se tenait, d'une certaine façon … De plus, s'il restait muet, c'est qu'il ne contredisait pas les faits que le jeune garçon racontait ! Ce qui était en soit une preuve de leur véracité. Andrew n'avait pas non plus pensé que sa manière d'agir pouvait être grossière ou quelque chose comme ça ! Si sa présence le gênait, il n'avait qu'à le lui dire, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Mar 31 Jan - 23:18


La chose coloré devant lui parlait parlait et répondait d’une étrange manière aux « attentions » d’Orion. Peut-être qu’il se faisait mal comprendre sur ses « attentions » et que le plus jeunes les avait mal interprété.

L’artiste fit un léger mouvement de recule devant l’attitude du jeune garçon. Il était étrange, voir même un peu bizarre… Quoique son analyse n’était pas très logique car d’un point de vue totalement objectif Orion aussi était bizarre et parfois très étrange, Alors le fait qu’il juge quelque peu ce garçon aux couleurs meurtrières de pupilles n’était pas très sympathique.

Sympathique ? Orion ne l’était pas vraiment, il faisait ce que lui dictait le moment présent préférant rester isolé mais là il n’avait pas pu l’éviter. Il n’allait pas s’enfuir car il cela n’aurait eu aucun sens mais cela dit reste planter là, le mouchoir tendu à le fixer n’était pas vraiment la meilleur des solutions non plus…

Il observa sans bouger le plus jeune lui tourner autours. Il semblait bien s’amuser le petit mais pas vraiment de manière négative comme on pourrait le penser. Il tentait de capter le regarde d’Orion et il l’avait bien comprit. L’universitaire se trouva stupide à penser que le comportement de l’énergumène était enfantine, pour ne pas dire un peu mignonne…Orion aime les choses mignonne…
Il fut surpris et ses joues rosir très légèrement. Depuis quand on ne l’avait pas complimenter sur sa voix d’une manière aussi innocente ? Il ne voyait que les morts et vivait avec eux ce coupant du monde des vivants, si bien qu’il en avait oublié ce qu’un petit « compliment » pouvait provoquer en lui.

Il ne s’inquiétait pas. Il n’était pas timide mais, ce petit homme qu’il ne connaissait pas venait de lui dire « qu’il chantait bien »

-Merci…

Ce fut un doux murmure suave et envoutant qui sortit des lèvres d’Orion. Dans un souffle il lui avait répondu…après tant d’année à se murer dans le silence aux yeux des autres, il avait enfin parlé. Pas très fort mais un son autre qu’une mélodie était sorti de sa bouche finement pincée.

Il planta de façon intense son regarde dans le sien. Il s’avança vers lui et s’accroupit prenant entre ses mains, enlaçant de ses longs doigts le mollet de la jambe au genou blessé. Il se pencha et lécha entièrement et en une fois l’égratignure présente avant de poser le mouchoir dessus…le regarde toujours indifférent mais semblant moins hostile au début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Mer 1 Fév - 15:16

    S'amusant bien dans son doux manège, attendant dans un petit rire joyeux une réaction de l'autre protagoniste … qu'il eut et assez rapidement qui plus est !

    « Merci … »

    Sa voix n'était pas très forte mais tout de même audible. Elle était un peu différente de lorsqu'il chantait mais c'était bien normal. Trop content d'avoir enfin une réponse, Drew arrêta sa ronde rythmée et répondit tout de suite :

    « Eh, mais pas d...  »

    Sa réponse s'arrêta net lorsqu'un mouvement brusque de la part du grand bonhomme le surpris. Enfin ! Ce n'était pas un mouvement si brusque, mais bien inattendu … En effet, l'homme s'était avancé puis accroupi devant un Andrew immobile et interloqué. Il sentit ses doigts froids prendre délicatement son mollet puis le passage de sa langue sur sa jambe, le faisant frissonner lorsqu'elle atteint son genou qui lui picota un peu … AH ! Mais c'est vrai ! Sa blessure ! La chute, le genou, le mouchoir, tout s'imbriquait magnifiquement ! Et alors que l'inconnu posait le tissu brodé cité plus tôt sur l'égratignure, le jeune garçon fut fier d'avoir tout compris. Cependant, ce n'était certainement pas ça le plus important dans l'histoire. Cet homme, là, venait de lui lécher le genou ! Sans prévenir rien ! Eh bien, l'adolescent ne semblait pas en être vraiment perturbé et gardait toujours la même tête innocente et souriante, demandant simplement avec une petite lueur de curiosité dans les yeux :

    « C'est bon ?  »

    Il avait déjà eu l'habitude de goûter le sang de ses doigts lorsqu'ils se coupaient maladroitement sur du papier, mais jamais ses jambes … Il n'y avait jamais pensé et pourtant c'était tellement évident ! Aucune autre réaction ne lui vint. Il ne trouvait (contrairement à la narratrice) pas du tout la situation bizarre. Du tout, du tout ! Bon, d'un côté, ça allait sûrement éviter tout risque d'infection …

    « Je l'avais oublié celle-là ! Blessure de guerre, hahaha. Tu m'as peut-être sauvé !  »

    Andrew, riant encore et toujours, soutenait le regard de son " interlocuteur " remarquant qu'il avait un peu changé. L'adolescent se dit alors que pouvoir mettre un nom sur Monsieur Grand Bonhomme serait bien cool (et puis il était bien curieux de le savoir) et décida donc de se présenter :

    « Et bah, au fait, moi c'est Andrew, mais tu peux m'appeler Drew ! Et toi m'sieur ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Sam 11 Fév - 9:13

Quel étrange garçon…Drew. Il riait encore et toujours avec cette expression presque innocente que ne comprenait pas Orion. Il semblait différent des autres prétentieux qui le toisaient de haut. Malgré le fait que le chanteur soit accroupit plus bas que lui ne laissait pourtant paraitre aucune soumission ni dominance, Drew ne semblait même pas y penser.

Si c’était bon ? Le sang avait un goût assez fort en bouche mais pas vraiment écœurant. Il avait déjà gouté le sang d’un autre que lui, Eridan et son sang était tout simplement délicieux mais là c’était différent ça n’avait rien d’un succulent nectar. Cela avait un petit gout ferreux pas vraiment désagréable et bien caractéristique du fluide ainsi qu’un petit arrière-gout sucré…

Orion hocha la tête pour affirmer le fait que le sang n’avait pas mauvais goût et il releva ses grands yeux doré vers son interlocuteur riant.

-Pourquoi veux-tu savoir mon nom ?

Il passa sur le « m’sieur », il n’était pas si vieux ! Cet énergumène était vraiment étrange. Il parlait à un oublier non enfaite il parlait tout simplement à Orion ! Ça c’était bizarre ! Il l’avait remarqué et de plus il avait apprécié sa voix

Tout en attendant une quelconque réponse de ça part il se tourna et cueillit délicatement une des fleurs à proximité et la lui offrit.

-Je m’appelle Orion

Sa voix était toujours très faible, comme des petits murmures condamnés à vouloir garder cela secret. Si longtemps qu’il n’avait pas parlé à quelqu’un… c’était étrange…ça lui avait manqué…plus qu’il ne le pensait.

Il regarda à nouveau la blessure du garçon. La peau d’Eridan aussi était douce, il y aventure à nouveau ses doigts pour en caresser la peau du mollet et retourna poser ses lèvres dans une pluie de petits baisés.

C’était chaud et tendre…Le corps d’Eridan était comme ça aussi…Délicat…sa main caressait de haut en bas la jambe, passant par la cheville, le mollet et remontant doucement vers la cuisse alors que son front était poser sur le genou à côté de la blessure qu’il cajolait.
Il lui manquait tant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Dim 12 Fév - 14:51

    Le chanteur hocha la tête, le sang de son genou n'était donc pas si mauvais ! Andrew nota dans un recoin de son cerveau d'essayer dès qu'il se blesserait de nouveau, comme ça il verrait bien par lui-même. Rien ne valait plus que son avis personnel, n'est-ce pas ? À sa question pour les présentations, il lui en posa une autre qui fit rire le garçon :

    « Pourquoi veux-tu savoir mon nom ?
    - Haha, t'es bizarre toi ! Pourquoi on t'a donné un nom si ce n'est pas pour le partager ! Mais si tu veux, je te surnomme … Môsieur Grand Bonhomme ? »

    Ce surnom lui allait à ravir trouvait le collégien. Ben oui ! Il était grand, c'était un monsieur et bonhomme donnait un petit côté amusant à la chose ! D'ailleurs il avait lâché sa cheville et tourna le dos avant de lui refaire face et lui offrir une petite fleur. Sans se poser de question, Andrew la prit volontiers et la regarda … Malgré ces temps peu cléments, cette petite plante avait survécu, c'est surprenant ! Alors que la plupart de ses consœurs vivent endormis, elle a la terrible chance d'admirer les paysages d'hiver. Elle était bien chanceuse, mais devait se sentir seule …

    « Je m’appelle Orion !
    - Ah ! Orrrrrion ! C'est sûr que c'est plus court que Monsieur Grand Bonhomme … Sauf si je le contracte en MGB ! Mais ce n'est pas bien classe et… »

    Son discours, plein d'esprit, fut toutefois interrompu par une nouvelle attaque du, donc, prénommé Orion ! En effet, celui-ci reprit possession de la jambe du garçon sans crier gare et fit quelque chose de bien étrange : il l'embrassa de partout (au niveau de sa rotule, entendons nous). La réaction d'un être humain normal aurait sûrement été de crier au viol ou un bien gentil « Non mais t'es fou !? » ! Quoique … Enfin ! Andrew n'était pas si anormal étant donné qu'il se mit en effet à hurler :

    « HAHAHA ! NON NON NON ! ARRETE ! »

    Cependant pas pour les mêmes raisons. Oui. L'adolescent était bien mort de rire. Il riait si fort que les quelques oiseaux de sortie à ce moment-là s'enfuir sans demander leur reste ! Les baisers d'Orion le chatouillaient monstrueusement. Dans un geste nerveux, ne pouvant plus se retenir, son genou cogna le menton de son agresseur alors déstabilisé et Andrew lâcha son skateboard (le pauvre en avait vu des vertes et des pas mûres aujourd'hui) puis tomba à la renverse, hilare. Se tenant les côtes et tentant tant bien que mal de se calmer, il roulait par terre comme pris de folie.

    « HAHAHAHA... Haaaa... HAA... MON POINT FAIBLE ! HAHAHA … »

    Malgré que plus rien n'entravait sa jambe, son esprit n'était toujours pas remis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Dim 12 Fév - 17:35

Orion aurait bien voulu poursuivre la dégustation de cette peau tendre, bien plaisante mais le petit Drew fut rapidement prit d’une crise de…rire ? Il riait ?...

Orion ne bougea pas et il le regarda se rouler au sol en se tenant les côtes, cherchant à se calmer. Il était différent. Ce Drew, comme dire…Orion, s’y intéressait un peu, enfin ce gamin piquait le peu de curiosité qu’avait l’artiste pour ses semblables.

A bien y réfléchir toutes personnes normales auraient criés sur lui pour lui dire d’arrêter, qu’il était déranger de faire ça, qu’il était un pervers et autres expressions peu glorieuses et peu valorisantes mais pas ce petit. Orion ne pensait bien-sûr pas en mal quoique ses gestes n’étaient pas totalement innocents…Quel âge avait ce petit ? Pas plus de 16ans dirait-il.

C’était mal de faire ça car il voyait bien la naïveté de ce gamin mais c’était bon de rencontré un être comme cela. Pourquoi ? C’était bien la première fois qu’il s’attardait autant sur une personne, c’était bien la première fois que son esprit le laissait en paix, cessant de lui envoyer des images cauchemardesques… C’était bien la première fois qu’il ne voyait qu’une personne vivante sans aucune présence fantomatique…

Orion voulait en savoir plus sur ce qu’il lui arrivait ! Il devait savoir qui était ce garçon qu’il avait en face de lui, ce petit être bien trop coloré qui piquait sa curiosité.

L’artiste s’avança doucement pour se placer au-dessus de ce corps encore un peu secoué par les rires et le fixa. Ses grands yeux dorés et fondants comme le miel fixaient Drew.
Des rires. Franc et sincère, cela faisait si longtemps qu’il n’avait pas entendu cette douce mélodie…l’expression d’un visage riant. C’était beau…

Son cœur jusqu’à présent endormit et calme se mit à bondir et à battre fort, si fort que dans tout son être cela résonna comme des coups de tambours sourds.
Ce n’était pas douloureux mais triste… En lui refaisait surface des souvenirs si joyeux le rendant pourtant si nostalgique.

Il se pencha sur le garçon et colla étroitement son corps légèrement tremblant au sien. C’était chaud, ça sentait bon, c’était étrange…comment un contact physique avant pu tant lui manquer. Il enlaça ce corps frêle délicatement mais le tenant bien fermement.

Ce n’était pas un rêve. Lentement des larmes roulèrent sur ses joues. Eridan…où-était-il ? Eridan…il l’aimait tant !

-Ne part plus jamais…ne me quitte plus jamais…j’en mourais si tu pars à nouveau…


Son corps se figea…Non ! Ilse crispa et se redressa doucement fixant le visage du garçon. Il ne lui ressemblait pas…ce n’était pas lui ! Comment avait-il pu oublier ? Jamais il n’avait entendu le son de la voix d’Eridan ! Jamais il ne l’avait entendu…le temps l’avait fait imaginer…Jamais Eridan ne lui dira « tu m’as manqué » Jamais il ne déclara « Je t’aime » Jamais il ne rira … Car Eridan n’était pas en face de lui…Eridan était muet…

Orion voulu crié. Il devenait fou ? Devenait-il fou ? Au point de prendre le premier inconnu qui lui souriait pour son aimé ? Au point de se raccrocher à n’importe qui, qui faisait attention à lui. L’espace d’une seconde il fut … heureux d’exister mais c’était un rêve…

Il comprenait bien que c’était finit pour lui… Il commençait à tout confondre : Ses rêves…ses souvenirs…les fantômes qu’il voyait…il ne distinguait plus réalité et cauchemar…

Son regard doré se ternit laissant couler une dernière larme et il se redressa, se remit debout tournant le dos au jeune garçon.

-Va t’en…Oublie tout…On ne se connait pas

Sa voix qui avait été si joli était maintenant froid et volontairement sèche pour cacher le pincement au cœur qu’il avait…Il ravalait ses larmes. Ils ne se connaissaient pas, comment un simple gamin pouvait le troubler à ce point ?...naïf, innocent…insouciant ! Comme un enfant ! Ça l’énervait…mais qu’est ce qui l’énervait ? Sa propre faiblesse d’un instant ? Où le fait que ce Drew ressemblait bien trop à son petit Eridan ? … Ce n’était pas lui ?…C’était lui ?

-Je te ferai du mal si tu ne t’en va pas…

Sa peine ne faisait que grandir… ça le déchirait… seul Eridan pouvait le soulager ! Ou était-il ? Orion avait si…peur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Lun 13 Fév - 18:33

    La crise de rire d'Andrew commençait à se calmer bien qu'il avait toujours un peu de mal à respirer entre quelques « Haha ». Mais alors il sentit comme une présence très proche de lui … c'était Orion ! Le gamin usa de sa maigre expérience de comédien pour respirer le plus paisiblement possible, calmant enfin son corps. Il lâcha un soupire de soulagement, n'aimant vraiment pas (et c'est un euphémisme) cette horrible torture que sont les chatouilles. Le garçon fit alors un sourire à Orion pour lui assurer qu'il allait bien ! L'homme colla tendrement son corps contre celui d'Andrew qui sentait alors ce corps chaud et, étrangement, tremblait, comme pris d'un mal étrange … comme une grippe. Pensant alors que ce geste n'était que témoin de l'inquiétude qu'il avait causé, l'adolescent dit à haute voix cette fois :

    « T'en fait pas, ça va, je vais bien ! »

    Cependant, c'était tout autre. Ces tremblements se suivirent d'un sanglot. Sentant les larmes rouler sur sa peau alors qu'Orion le tenait fermement, lui rappelant par la même occasion les anciennes étreintes de sa mère, il l'entendit aussi murmurer :


    « Ne part plus jamais…ne me quitte plus jamais…j’en mourais si tu pars à nouveau… »

    Andrew cligna des yeux, ne comprenant pas. Était-ce vraiment à lui qu'il parlait ? Ils ne se connaissaient pas, ou en tout cas, le garçon le croyait dur comme fer ! Alors soit leur rencontre datait d'une vie antérieure, soit l'esprit d'un proche à Drew avait volé le corps de Monsieur Grand Bonhomme, soit sa personne lui rappelait un lointain souvenir douloureux, soit il a eu le coup de foudre dès le premier instant et pense déjà que leur relation est sérieuse … Hm. Pas très plausible tout ça. En tout cas, la phrase ne sembla pas intentionnelle étant donné que très vite le jeune homme se releva, les membres raides. Ses yeux dorés devenus glacials croisèrent ceux innocents du jeune Andrew, où une certaine inquiétude pouvait aussi s'y lire. L'atmosphère avait changé et il n'aimait pas ça. Brusquement, Orion lui retourna le dos :

    « Va t’en…Oublie tout…On ne se connait pas.
    - Hein ? »

    Andrew se redressa, maintenant en position assise. La froideur que l'adolescent avait décelée dans son regard s'était répercutée dans sa voix qui n'inspirait plus rien. Ses sourcils se froncèrent dans l'incompréhension. Pourquoi ce revirement de situation ? Avait-il fait quelque chose qui n'était pas bien ? Les rares fois où on lui avait demandé chose semblable, c'était lorsqu'un Mentaliste anciennement ami avec lui apprenait qu'il était un Exclu …

    « Je te ferai du mal si tu ne t’en va pas… »

    Malgré cette menace, il n'était pas prêt à partir. Et c'était sans doute même à cause d'elle qu'il tenait à rester. Voir Orion ainsi … lui qui aimait tant rire et s'amuser. Il souhaiterait faire son possible pour l'aider, le soulager. Il considérait déjà le chanteur comme un ami ! Et ça ne s'oublie pas. Ah, et si c'était à cause du coup qu'il avait reçu ? Bon avouons qu'il ne pensait pas réellement que c'était sa faute s'il était ainsi, mais bon.

    « Pourquoi ?... Je suis désolé si je t'ai fait mal ! »

    Instinctivement, Drew fit un pas en avant et tendit le bras, comme pour prendre la manche d'Orion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Ven 17 Fév - 8:47

Il se tourna et le fixa. Il ne savait plus quoi dire. Ce garçon était vraiment trop hors norme pour Orion. Il ne cherchait pas à fuir ou autre il pensait même que c’était de sa faute, vraiment un étrange phénomène mais que fallait-il faire ? Si ça continuait ainsi le chanteur pourrait lui resauter dessus et ça ce n’était pas vraiment envisageable.

Il pourrait lui faire peur mais ce n’était pas vraiment dans sa nature. Etre désagréable ? Méchant ? Non ce n’était vraiment pas son style mais ce gamin allait rester près de lui et Orion angoissait un peu d’être avec une personne…cela faisait si longtemps…

-Ce n’est pas toi c’est moi …vraiment tu devrais me laisser

Parler était très fatigant surtout quand on a plus trop l’habitude. L’artiste n’ouvrait la bouche que pour chanter et encore, voilà bien des années qu’il n’avait pas eu de conversation avec quelqu’un…
Il soupira cherchant quoi faire, il n’était pas douer, il tremblait un peu pas vraiment certain de ses faits et gestes. Il repensa à son enfance au conservatoire : Chanter !

Toujours mieux, toujours plus ! Il entendait encore ces mélodies, toutes ces mélodies dans sa tête qu’inconsciemment il m’y ses mains sur ses oreilles comme pour les faire taires.
Personne ne pouvait entendre, ni comprendre. Personne ne pouvait les voir, ni y croire. Personne ne pouvait l’aider.
Ces voix dans sa tête, tous ses fantômes qu’il voyait ! Il voulait que tout ça disparaissent !

-Tu ne vois rien, tu n’entends rien…

Il murmura cela comme une faible lamentation. A quoi servait son pouvoir ? Etait-il une sorte de médium ? Non il ne le croyait pas mais le seul fantôme qu’il ne voulait pas voir était celui d’Eridan.
-Je suis un oublié tu sais ce que cela signifie ? Tu ne dois pas faire attention à moi petite fleur…
Comme ça c’était clair, il partirait…un oublié ne valait pas la peine comme disait tous le monde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Sam 18 Fév - 7:03

    Andrew stoppa son mouvement lorsqu'Orion se retourna, près à se décaler si jamais l'envie lui prenait de vraiment vouloir le frapper … Habitué aux bagarres de Pyschiques, l'adolescent gardait ses instincts de fuyard en éveil. De plus, venant juste de le rencontrer, il n'était pas vraiment certain de sa réaction. Cependant, il n'en fit rien, se contentant de le fixer avec ce regard aux intentions indescriptibles. Il ne devait donc pas être bien méchant. Le jeune homme semblait vraiment perturbé par quelque chose ! Mais quoi ? Le garçon tenait à le savoir et, si possible, l'aider, pourquoi pas ?

    « Ce n’est pas toi c’est moi …vraiment tu devrais me laisser. »

    Sa voix semblait s'être affaiblie … Malheureusement, la solitude ne résout rien ! Et ça, Andrew est bien au courant. La période où il apprit qu'il était un Exclu et où on le rejeta, l'obligeant à rester seul, était la pire dans ses souvenirs. Pourtant, des gens la préfèrent parfois, pensant que ça réglerait leurs problèmes ! Sauf que c'est alors le contraire qui se passe. Tout ce que pouvait bien dire Orion attirait encore plus Drew, au contraire de le faire fuir ! Il allait alors rajouter quelque chose quand le jeune homme justement se mit à murmurer d'inaudibles paroles à lui-même … Son corps tremblait et il avait plaqué ses mains sur ses oreilles, rendant un peu plus inquiet le jeune garçon, n'ayant jamais vraiment fait face à ce genre de réaction. Il reprit ensuite la parole :

    « Je suis un oublié tu sais ce que cela signifie ? Tu ne dois pas faire attention à moi petite fleur… »

    ...Quoi ? Andrew fronça des sourcils à cette déclaration et s'approcha encore plus d'Orion, laissant à présent plus que quelques centimètres entre eux. Il leva la tête (grand.) : ses yeux sombres se plongèrent dans les siens, dorés, et ses mains attrapèrent ses bras au niveau des coudes puis les firent se baisser, l'obligeant à l'écouter. Le garçon ouvrit alors des yeux ronds, prenant une expression de choc intense :


    « Un … Oublié !? C'est vrai !? Oh mon dieu, j'ai parlé à un Oublié ! »

    Il se frappa le front, consterné, croisa ensuite les bras tout en prenant une tête volontairement exagérée de dégoût, laissant traîner un « Aaaaah » et frottant de ses mains ses membres, comme pour retirer les effluves d'Oublié qui avaient dû se coller à lui. Le comédien sortit après un moment de son jeu stéréotypé et, reprenant son sérieux, lança de nouveau un regard à Orion et continua :

    « Et alors ? Moi, je suis un Exclu ! C'est à moi qu'on ne devrait pas faire attention ! »

    Sa voix n'était ni dure et ne se voulait pas non plus moralisatrice. Elle était comme elle avait été depuis le début de leur rencontre : naturelle. À sa dernière phrase, il ne put s'empêcher de se regarder de la tête aux pieds, lui et ses habits colorés … totalement discrets. De nouveau, il se mit à rire ! L'adolescent sentait cependant que le fait de parler de son statut d'Oublié faisant certainement partie de sa stratégie pour le faire déguerpir. Mais ! Comme dit plus haut, Andrew n'en avait pas l'intention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Dim 19 Fév - 13:14

Ses yeux se plongèrent dans celles de Drew. Ces paroles étaient rassurantes…il dégagait quelque chose de rayonnant que apaisait un peu le mal d’Orion.
Lentement, il tendit les bras pour entourer le corps frêle de son vis-à-vis et le serra contre lui. Juste encore un peu il voulait cette sensation de tenir un petit etre fragile dans ses bras…Cette sensation de tenir Eridan et de l’avoir retrouvé. Il le sentait …rien de mauvais n’émanait de ce garçon…
Doucement sa voix s’éleva à nouveau pour chanter clairement :

"Hello"
Ai-je doucement murmuré en ouvrant la fenêtre.
"How are you ?"
Il n'y a personne ici, je suis seule dans cette pièce.
Mornin'
Le matin s'est levé, un matin de forte pluie.
Tic-tac
Quelqu'un remonte mon ressort.

"Hello"
Dans les vieux dessin-animés, c'est comme ça que c'était.
"How are you ?"
C'était si enviable, tout le monde était aimé.
Sleepin'
Ne dis pas de bêtises, je dois me préparer.
Cryin'
Pour masquer les traces de mes larmes.

Maintenant, ma phrase favorite est "bah, c'est la vie".
Soudain, les mots de hier me sont venus à l'esprit.
"Eh bien, je n'ai plus d'espoir en toi..."
D'accord, mais, je...
Je n'ai pas non plus d'espoir en moi.
Mais qu'est-ce que tu veux dire par là, hein ?

Les mots me sont venus à la gorge,
Mais tout ce qui sort de ma bouche, ce sont des mensonges.
Donc, aujourd'hui, une fois de plus, je suis précieuse.
Perdant mes mots, je continue de vivre...

Pourquoi te caches-tu, dis ?
Est-ce si effrayant de rire ?
Tu ne veux voir personne, hein ?
Est-ce la vérité ?
M'enfonçant dans une mer d'ambiguïté,
C'est trop douloureux pour moi de respirer.
Maintenant, je veux juste entendre la voix la plus légère qui soit.
Je suis vraiment faible...

Son cœur battait fortement. Il se sentait vivant et c’était agréable… il leva les yeux et colla son front à celui du jeune garçon. Pousser par une raison inconnue il colla leur lèvre dans un chaste baiser…pas amoureux mais comme pour crée un lien tendre…ce garçon l’avait toucher et il ne pouvait exprimer avec des mots ce qu’il ressentait… Il l’avait l’impression que si il le regardait le monde n’était plus si effrayant…il le regardait comme un petit héros qui l’avait retiré d’une forêt fantomatique de rose épineuse…Là où il avait collé ses lèvres il sentait une douce chaleur se répandre…Comme son premier baiser avec Eridan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Mar 28 Fév - 13:59

Après un petit moment où les regards des deux garçons se rejoignaient, un mouvement se fit enfin sentir du côté d'Orion qui se mit à tendre les bras … Andrew ne fit aucun mouvement, se laissant faire. Même si le chanteur avait eu l'intention de le frapper, il serait resté droit … Les gens pour se sentir mieux ont parfois besoin de frapper les choses : les coussins, les poupées, les gens … d'autres préfèrent les câlins avec ce sentiment de chaleur qu'ils offrent généreusement. Orion semblait faire partie de cette seconde catégorie, donc.

Dans cette position, tête posée contre son torse, l'adolescent pouvait sentir les pulsations de son cœur ainsi que ses variations de respiration. Il se sentait bizarre comme ça, collé à lui. Il n'avait pas vraiment l'habitude de faire des câlins (ou alors il fallait réellement être très proche de lui) et surtout pas à des personnes aussi imposantes que le jeune adulte ! Une fine odeur émanait en plus des vêtements du jeune homme. Ça sentait bon. Heureusement.
De nouveau, la voix d'Orion se fit entendre … Drew étant arrivé à sa fin, il ne comprit pas tout de suite que c'était la même chanson que tout à l'heure-là, jusqu'à ce qu'arrive le refrain.

Lorsque la chanson s'arrêta, Andrew leva la tête … et au même moment, Orion semblait avoir eu la même idée car il baissa la sienne, collant son front contre celui du jeune garçon et … dans un mouvement volontaire … l'embrassa. Bon, ce n'était pas non plus un véritable baiser, juste un contact des lèvres y faisant penser ! Et n'importe quel passant pourrait vous dire qu'à l'instant, on se serait cru dans l'un de ces grands films hollywoodiens. Il ne manquait plus que la pluie pour rendre le tout plus dramatique et faire pleurer la ménagère.

Les yeux de l'adolescent s'ouvrirent en grand, énormes de surprise ! Il ne le rejeta pas tout de suite, ne se rendant pas encore tout à fait compte de ce qu'il était en train de se passer … Pleins d'idées confuses assaillirent son cerveau et en premier lieu toute sa culture cinématographique se déroula dans sa tête mais se focalisant sur l'unique scène du baiser. Johnny et Bébé, Sam et Molly, Roméo et Juliette, Kate et Léopold, Georges et Ursula, Alejandro et Elena, Prince et Princesse, Edward et Bella, Jack et Rose, Bla et bla …* BREF. Après cette myriade de pensées bien embarrassantes, les mains d'Andrew vinrent se plaquer sur le visage d'Orion et le repoussa :


« Heee ! Tu fais quoi !? »

Véritable réaction épidermique. Non, franchement, il ne s'y attendait pas du tout. Du. Tout. Les mains toujours collées au visage du jeune homme, une certaine distance s'était faite, mais les deux corps étaient tout de même encore relativement proche … ou en tout cas, plus que ce que la convention demandait d'avoir.

* [Amusez vous, chez vous, à retrouver les films d'où viennent ces couples ! Et non, je n'ai pas assez de culture pour pouvoir vous sortir d'un coup tous ces noms par moi-même. Merci Google !]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   Mer 4 Avr - 16:05

Orion se prit les mains du garçon en pleine face et se crispa légèrement au recule imposer. Avait-il mal fait ? Il ne comprenait pas trop pourquoi Drew le repoussait…il semblait d’accord au début… et puis c’était disons plutôt agréable ce genre de contact alors pourquoi le repousser ?...

Orion n’ajouta rien de plus et se recula imposant lui-même une distance raisonnable, baissant un peu les yeux comme pour s’excuser… Il se mura doucement me surement à nouveau dans son mutisme laissant un malaise planer entre eux.

Il se comportait bizarrement… il le savait qu’il était un peu décaler par rapport aux autres mais ce n’était pas grave aujourd’hui il avait parlé avec quelqu’un…on avait fait attention à lui… ça lui suffisait…Maintenant il fallait retourner dans l’ombre…

Une petite fleur aussi rayonnante n’avait pas être avec lui…lui un être instable et tourmenter par le passé et des visons de l’au-delà.

Le vent se leva doucement créant un petit bruissement dans les arbres, pas des feuillages mais le son que faisaient les branches sèches lorsqu’elles s’entrechoquent.

Orion leva le nez et observa le ciel… c’était agréable…en rencontrant ce jeune homme sa tête c’était remplis de tout et de rien…il posa à nouveau les yeux sur lui et sourit doucement…
Il lui fit signe de ce taire sur ce qu’il avait vu et vécu…personne ne devait savoir pour Orion…il voulait rester invisible c’était mieux ainsi mais en même temps il voulait le remercier d’avoir passé un moment avec lui…

Le chanteur se pencha et cueillit sa belle amie fleur et la donna à Drew.

-Conserve la bien…

Il lui offrit et lui demanda de bien prendre soin de sa belle amie auquel il tenait fortement…au même titre que toutes les fleurs présentes dans le parc.

Orion tourna les talons et commença à s’éloigner doucement…dans son cœur un poids se faisait moins lourd…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hello...How are you? [Pv: Andrew Freeman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» Andrew Takayama [Finie]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Hall :: Le Quartier d'Absinthe :: Les Jardins de Menthe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit