[Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Psychique, entrez dans le monde de Mystic Hall, où seuls les détenteurs de la Marque connaissent votre secret.
 

Partagez | 
 

 [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MessageSujet: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Dim 5 Fév - 10:31

    Tic … Tac … Tic … Tac … Tic …

    Depuis longtemps, la nuit était tombée sur Mystic Hall, donnant au manoir un côté assez effrayant. La plupart des élèves finissaient leurs devoirs pour le lendemain ou d'autres faisaient ce qu'il y avait de plus normal à cette heure : dormir. Les surveillants arpentaient les couloirs à la recherche d'un jeune fougueux en infraction à coller. Quoi de plus normal ?

    Dans une chambre particulière dans le bâtiment arrière, un personnage attendait son heure … d'une manière bien singulière. Faisant vibrer ses lèvres, simulant un bruit de moteur, Andrew Freeman roulait par terre sans but. Impatient était le mot qui le caractérisait à ce moment-là, certainement. Depuis 22 heures, il avait essayé de se trouver un passe-temps plus ou moins amusant … Mais rester enfermé, il n'aimait pas du tout ça. Dormir ? Quelle idée ! C'était bien trop ennuyant ! Surtout que manquer un spectacle aussi fabuleux que celui de la nuit était vraiment une idée absurde.

    Ding Dong.

    Minuit. L'heure du crime. Le garçon sauta sur ses pieds et avec l'adresse d'un chat, enfila son habit de ninja. D'habitude le jour, il portait des vêtements aux couleurs vives, faisant parfois saigner les yeux de ses petits camarades. Mais cette fois, ses habits risqueraient de le trahir ! Le garnement les troqua donc pour un survêtement, des tennis et un large pull à capuche ornée d'oreilles de félin (vive l'originalité) : tous d'une même couleur sombre. Un dernier coup d'œil au miroir et il ne put s'empêcher de se faire à lui-même une pose, arborant un grand sourire et le V de la victoire.

    Fin prêt, Andrew plaqua son oreille contre la porte de sa tanière … mais rien, aucun écho de pas pour le moment. Le jeune garçon se dirigea ensuite vers la fenêtre, prenant un sac en chemin, et l'ouvrit. Ce n'était pas la première fois qu'il se permettait une petite escapade nocturne, il savait donc de quelle manière il devait manipuler l'ouverture afin de faire le moins de bruit possible. Tel un serpent et de toute l'agilité dont il était pourvu, l'adolescent glissa entre la vitre et prit prise sur une plante grimpante. D'une certaine manière, il avait de la chance d'être un Exclu ! Le bâtiment arrière n'était jamais rénové et laissait donc place à une certaine végétation. De plus, certains murs vieillis étaient alors des appuies parfaits pour notre petit criminel.

    Très vite, il atteint la terre ferme et se dissimula derrière un buisson, attendant que le gardien passe faire sa ronde. Un rayon de lumière alerta Andrew de son arrivée … il attendit. Lorsque l'adulte fut hors de vue, le garçon fila jusqu'à un autre massif d'herbe et progressa discrètement jusqu'à la ville. Première étape, complétée. Cependant, il était bien loin du but qu'il s'était fixé ! La nuit ne faisait que commencer.

    Après une bonne demie heure de prudence afin de ne pas se faire repérer, Andrew eut enfin en vue l'endroit qu'il espérait atteindre : le lac d'Argent ! Pour une personne lambda, même de jour, l'étendue d'eau pouvait facilement paraître inquiétante ! Cependant, pour un inconscient tel que le jeune Freeman, c'était une véritable partie de plaisir. En effet, à cette heure de la nuit, de petits visiteurs venaient faire coucou à la grande mare : des lucioles.

    Lentement, pour ne pas effrayer les petits insectes, il s'approcha et tendit le bras. Certains d'entre eux s'approchèrent, curieux, et se posèrent sur les doigts du garçon. D'autres dans ses cheveux ou sur les oreilles de sa capuche féline. Rarement on avait vu Drew aussi silencieux … En même temps, il se serait fait attraper sinon !

    Soudainement, un bruit étrange fit sursauter l'adolescent … et les lucioles avec ! Des pas ? Quel genre de personne pouvait bien vouloir se faire une balade nocturne ? … mis à part lui. Vif, il roula sous un buisson derrière quelques arbres et attendit …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Co-fondateur et Directeur
Co-fondateur et Directeur



MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Lun 6 Fév - 18:32

Il était tard, déjà. Minuit approchait et pourtant, faisant les cent pas dans son bureau, Ayden ne dormait pas encore. Il trépignait, s'interrogeait. S'inquiétait, surtout. Les récentes disparitions le taraudaient au plus haut point et il savait qu'il n'arriverait pas à dormir dans cet état d'agitation relativement importante. Il cherchait des solutions, retournait le problème dans tous les sens et émettait des hypothèses qu'il ne pourrait pas vérifier, ce qui avait le don de l'agacer prodigieusement. Il avait l'impression d'être le héros tragique d'un mauvais film policier. Il soupira. Quelle mauvaise période ! En outre, l'avancement des Sibyllins dans le mystère était aussi rapide qu'un escargot endormi, ce qui était sans aucun doute le pire. Dire qu'il mettait toute sa confiance en eux, ils n'avaient aucun résultat. Le jeune homme n'était cependant pas assez de mauvaise foi pour les traiter d'incapables, parce qu'il savait parfaitement qu'ils faisaient de leur mieux pour aboutir à des conclusions sérieuses et probables. Mais quand même ! Il en avait assez d'attendre.

Soupirant de nouveau, il décida d'aller prendre l'air. Il ne pouvait évidemment pas retourner chez lui : réveiller sa pauvre sœur endormie et exténuée ne faisait pas partie de ses priorités. Déjà qu'il la laissait faire presque tout le travail, il n'allait pas en plus la tirer de son sommeil pour lui faire part de ses inquiétudes, dont elle était de toute façon déjà au courant. Bon sang ... Que cette affaire était compliquée ! Si seulement ses parents étaient encore là, ils auraient sans doute su quoi faire. Mais ils n'étaient plus là, alors à quoi bon s'étendre là-dessus ? Cela ne les ferait pas revenir. Il fallait avancer.

Il revêtit son manteau, passa une écharpe noire autour de son cou et sortit de son bureau en claquant la porte. Il n'y avait personne à réveiller. D'un pas rapide, il sortit de l'aile principale et frissonna dans la fraîcheur de la nuit. L'hiver était là et même si la barrière avait un effet relativement protecteur concernant les caprices météorologiques, elle ne leur épargnait pas le froid mordant et la bise glaciale. Un nuage de buée s'échappa d'entre ses lèvres quand il soupira. Il glissa ses mains dans ses poches et partit à grandes enjambées sur l'allée menant au Quartier d’Absinthe.

Il pouvait aller aux Jardins de Menthe mais ... Mais non. L'envie n'y était pas. Il avait besoin de quelque chose de plus sauvage. De moins arrangé, taillé, agencé, ordonné et tous les adjectifs en -é s'y rapportant. Le parc, quant à lui, était fermé. A son plus grand désarroi, mais il avait passé l'âge de monter sur un cheval de plastique pour faire des tours de manège. Il coupa rapidement à travers le Quartier d'Ambre et arriva au Quartier d'Ardoise sans qu'il s'en aperçoive réellement. Il haussa les épaules. Après tout, pourquoi pas ? C'était toujours mieux que son bureau.

Quelques instants plus tard, d'étranges lueurs attirèrent son regard. Comme des petites lanternes volantes, éclairant l'immense étendue d'eau que représentait le Lac d'Argent. Des lucioles, évidemment. Charmantes petites créatures, magnifiques et minuscules étoiles terrestres. Alors qu'il s'approchait lentement, admirant le reflet de la lune sur l'immuable et sombre superficie, il entendit des bruits de pas. Des frottements rapides. Il s'arrêta aussitôt, surpris. Qui pouvait donc venir à cette heure-ci, dans un endroit pareil ? Il haussa la voix.

« Qui va là ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Mar 7 Fév - 17:00

    Tapis dans les herbes et feuillages, Andrew attendait, comme tous ses sens en alerte. Il trouvait ça amusant de braver le danger, quitte à en faire des tonnes. Dans sa tête, il était un animal, un prédateur, prêt à bondir et arracher la tête du premier écureuil … enfin, non, peut-être pas. Les pas entendus un peu plus tôt s'étaient arrêtés et le jeune garçon pouvait voir une ombre s'étaler au sol, fine et sombre. Une voix masculine, qui ne lui était d'ailleurs pas inconnue, cassa le silence :

    « Qui va là ? »

    Ayden ? Le directeur ? Hohoho ! Si ça avait été quelqu'un d'autre, le jeune Freeman se serait vite fait carapaté. Mais comme c'était lui, ce n'était pas grave. C'était des plus excitant même ! Pas qu'il ne le craignait pas ou était assuré de ne pas être puni (c'était son devoir de le faire de toute façon) … Juste que ça allait sûrement être plus amusant ! Cependant, sortir de sa cachette en criant « Coucou c'est moi ! » n'était pas terrible … Alors il décida de continuer son manège d'animal affamé. Que le jeu commence.

    Imperceptiblement, il abonna son sac et ses chaussures afin de lui assurer une meilleure mobilité. Un sourire carnassier se dessina sur son visage … heureusement, les dentifrices semblent être beaucoup plus efficaces dans les publicités que dans la vraie vie. Tel un serpent, il se glissa entre les hautes herbes et finit par avoir sa proie en vue. Elle était immobile, attendant toujours une réponse ou un signe quelconque. Aucune once de peur, que de la méfiance, avec ses sens tout autant en alerte. Toute erreur serait sanctionnée devant ce gibier suprême. Le temps était clément à la chasse : une douce bise faisait danser les feuillages, camouflant les bruits ; Les ténèbres de la nuit, à peine percées par les rayons du croissant de lune, donnaient l'ambiance adéquate et transformait n'importe quoi en cachette parfaite. Cependant, rester dans l'ombre n'était pas le but premier de notre carnivore. L'animal, pour perturber sa proie, se faufila dans une ronde, vif comme le fauve, se rapprochant petit à petit, agitant la brousse intentionnellement. La vitesse était importante pour ne pas se faire repérer. Lorsque la proie le croira à gauche, bam, il était en fait à droite. Quand enfin il pensa être suffisamment proche, le prédateur s'arrêta net. Attendant son moment. Doucement. Les yeux rivés vers cette bête, son adversaire, sa proie. Parfaitement immobile. Seul le son du vent était perceptible. Aucun souffle. Soudainement, il bondit !

    Les fines gambettes d'Andrew enlaçaient la taille du directeur et ses mains lui masquait la vue. Position bien incongrue. Heureusement qu'il n'y avait qu'eux dans les parages ! Après une telle entrée en scène fracassante, le garnement ne put s'empêcher de rire, franchement. S'en suivi la formule très connue du fameux jeu d'enfant :


    « Devine qui c'eeeeeeeeeest ! »

    Mais elle était inutile. Il savait qui il était tout de même ! Toujours excité, il relâcha la pression sur les yeux d'Ayden pour s'accrocher à son cou (bien que prenant garde à ne pas l'étrangler). Impatient de savoir comment le jeune homme avait trouvé son jeu, il continua, euphorique :


    « Comment j'étais ? Comment j'étais ? Comment j'étais ? »

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Co-fondateur et Directeur
Co-fondateur et Directeur



MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Mer 8 Fév - 12:58

Il faisait vraiment trop froid et la brise s'infiltrait sous l'écharpe d'Ayden pour venir lui caresser doucement la gorge, le faisant frissonner. Les feuilles autour de lui bruissaient sous le souffle du vent et quelques rides apparaissaient sur la surface de l'eau, dans laquelle se reflétait l'astre argenté et les milliers d'étoiles. C'était un soir sans nuage, pour une fois, et c'était beau à voir. S'il n'y avait pas eu ces bruits suspects, le jeune homme aurait pu s'assoir sur la berge pour laisser divaguer ses pensées. Sauf que non. S'il y avait un intrus à Mystic Hall, il était de son devoir de l'éliminer le plus rapidement possible.

D'une voix glaciale et sévère, Ayden interpella le mystérieux inconnu. Comme il s'y attendait, il n'obtint aucune réponse. D'un côté, c'était un peu normal. Personne ne pouvait passer la barrière sans être Sibyllin, ce qui restreignait quand même de beaucoup les possibilités qu'un étranger aux Psychiques soit là. En clair, seul un élève assez stupide avait pu avoir l'idée de sortir faire une balade nocturne, et Ayden avait déjà une petite idée de l'idiot qui avait osé enfreindre le couvre feu. En gros, il n'avait absolument rien à craindre.

Un léger sourire étira même ses lèvres, invisible dans le noir malgré la lueur des lucioles. Même la lune ne parvenait pas à éclairer les lieux, qui prirent soudainement une ambiance plus sombre. Plus ténébreuse. Comme si quelque chose de terrible se préparait. Le jeune homme faillit éclater de rire devant le grotesque de la situation. Depuis quand jouait-il à cache-cache avec ses élèves ? Il soupira, amusé. Bien, il ne restait plus qu'à entrer dans son jeu.

Les buissons s'agitèrent soudainement, puis plus rien. A droite. A gauche. Devant. Derrière. Les bruits résonnaient de partout, sans jamais rester deux fois au même endroit. Ayden resta cependant immobile, se fiant plus ou moins à son ouïe. Des pas feutrés furent couvert par le bruit de la bise mais la Terre, elle, ressentait les vibrations. Puis d'un coup ...

Plus rien.

Plus d'agitation dans les buissons, plus de branches qui craquent, plus de pas. Juste le chant des rares oiseaux pas encore partis. Juste le vent et son souffle léger.

Ayden eut à peine le temps d'entendre le bruit de l'air qu'on déplace rapidement, qu'il se retrouva avec un poids (plume certes, mais un poids quand même) sur le dos et des mains devant ses yeux, l'empêchant de voir quoi que ce soit. Un rire s'ensuivit, joyeux. Parfaitement reconnaissable, adorable.

« Devine qui c'eeeeeeeeeest ! »

Le Directeur éclata de rire sans prendre la peine de répondre. Andrew savait parfaitement que le brun avait deviné et il enlevait déjà ses mains pour s'accrocher comme un singe sur le dos de ce dernier. Celui-ci, toujours plus ou moins immobile malgré le nouveau poids sur lui, secoua la tête, désespéré. Andrew lui hurla dans les oreilles et il grimaça. Bon sang, que cet adolescent était bruyant !

« Comment j'étais ? Comment j'étais ? Comment j'étais ? »
« Parfait, comme d'habitude. »

Malgré sa réponse relativement froide, Ayden n'arrivait pas à effacer le sourire de ses lèvres. Andrew était l'un de ses élèves préférés et même si celui passait son temps à faire des conneries, il n'était pas comme les Oubliés. Rebelles pour foutre la merde, et non pour une vraie cause. L'adolescent était plus ... Innocent ? Ce n'était peut-être pas le mot qui convenait parfaitement, mais c'était l'impression qu'il dégageait.

« Andrew ... J'espère cependant que tu as une excellente raison d'être ici ! »

Le ton était sérieux mais tout au fond de la voix, un auditeur attentionné pouvait percevoir l'amusement qui y résidait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Ven 10 Fév - 15:02

    Des éclats de rire dans la nuit noire, alors que des choses sérieuses (voir même inquiétante) se trament certainement en ce moment-même. En effet, depuis un petit bout de temps une rumeur avait enflé dans les rangs des Psychiques … Il y aurait des cas d'enlèvements au sein même de l'établissement. Quel comble tout de même pour des enfants qui avaient déjà été enlevés ! Pour quoi les prenait-on ? Des sacs de pomme de terre ? Bon. De toute façon, Andrew ne savait pas encore vraiment quoi en penser, lui. Il n'avait pas remarqué de disparitions au niveau de ses proches et ne donnait pas facilement sa confiance aux rumeurs idiotes. De plus, pour le moment, il était bien trop occupé à vivre l'instant présent, accroché au dos du directeur, Ayden. Il se sentait bien là-haut ! C'était voir les choses sous un autre angle. Même pour ces quelques dizaines de centimètres en plus, le jeune garçon se pensait déjà assez puissant pour toucher les étoiles.

    « Andrew ... J'espère cependant que tu as une excellente raison d'être ici !
    - Pour qui me prends-tu ? Bien sûr que j'ai une raison ! Et elle n'est pas qu'excellente, elle est bonne, admirable, véritable, vertueuse, parfaite, sérieuse, exemplaire, héroïque, épique, correcte, droite, xylophone, vertigineuse, crédible, vénérable, sûre, courageuse, formidable, merveilleuse, extra, fameuse, louable, excellente ! »

    Après cette liste des plus vertigineuse, clamée sans faute ni reprise de souffle tel un texte de théâtre, le gamin posa ses mains sur les joues d'Ayden et, lui faisant faire une légère grimace certainement très amusante, promena sa tête ainsi, suivant la ligne d'horizon. Il commença alors à chuchoter changeant totalement de registre par rapport à tout à l'heure où toute l'énergie de son petit corps faisait vibrer les tympans de sa monture :

    « J'ai suivi … mon cœur ! Comment aurais-je pu rater ce spectacle ! »

    Bon, réellement, et même pour un œil averti, il n'y avait pas grand chose à voir tellement il faisait sombre. Cependant, lorsque l'on prenait le temps, le vent chantait, les lucioles dansaient, le lac perlait, les animaux s'endormaient, la chouette volait … La nature dans toute sa splendeur ! Et un tel lieu pour le jeune Freeman, c'était comme le terrain de jeu parfait ! Certes, partout était un terrain de jeu parfait à ses yeux, c'était ainsi légitimement son devoir de tous les tester. Après un soupire presque admiratif devant la poésie qu'il venait d'introduire, Andrew se décida à lâcher le dos du jeune adulte qu'était le directeur en se laissant tomber en arrière dans un « Wooh ! ». Tel un chat, il retomba sur ses pattes (ou plutôt ses chaussettes) et se mit face à son interlocuteur, tout sourire et la main droite sur son front à la manière des fidèles soldats :

    « Agent Drew, à votre service ! Je peux savoir ce que vous vous faîtes ici, Commandant-Chef-Amiral ? »

    La question était venue plus par curiosité que pour renvoyer la balle avec mesquinerie.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Co-fondateur et Directeur
Co-fondateur et Directeur



MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Sam 18 Fév - 17:26

Alors que les évènements se précipitaient de plus en plus et inquiétaient le Directeur, sa sortie nocturne lui faisait du bien. Et Andrew était comme un nouveau souffle d'air frais venu l'apaiser. Ayden ne pouvait pas passer son temps à s'inquiéter. Déjà qu'il n'arrivait pas à dormir, il n'allait pas en plus rajouter à cela d'autres choses encore. Et même si la sécurité des Psychiques lui importait plus que tout, rien ne servait de se faire une entorse au cerveau avec la fatigue qui le submergeait. Il n'arriverait qu'à se coller une super migraine digne de celle qui l'avait terrassé lors de l'apparition de la Marque. (En gros, un énorme mal de tête à vouloir sauter par la fenêtre, c'est dire !)

Debout face au Lac, légèrement incommodé par le poids du garçon accroché à son dos sans pour autant le montrer, Ayden profitait lui aussi de l'instant présent. Il aurait tout le temps de se tourmenter plus tard. Intrigué malgré tout, il prit un air mi-sévère mi-amusé et demanda à l'Exclu la raison de sa présence ici, bien après le couvre-feu réglementaire.

« Pour qui me prends-tu ? Bien sûr que j'ai une raison ! Et elle n'est pas qu'excellente, elle est bonne, admirable, véritable, vertueuse, parfaite, sérieuse, exemplaire, héroïque, épique, correcte, droite, xylophone, vertigineuse, crédible, vénérable, sûre, courageuse, formidable, merveilleuse, extra, fameuse, louable, excellente ! »
« Quelle liste ...! », se moqua-t-il, légèrement railleur cependant.

Il n'eut pas le temps de continuer que l'adolescent lui tira les joues, le faisant grimacer tout en suivant la ligne droite que formait l'horizon. Le jeune homme aimait beaucoup Andrew, mais à ce moment là, il n'était pas certain d'apprécier cette familiarité un peu trop ... abusive. D'habitude, seule Lena pouvait faire quelque chose comme ça sans se voir repoussée violemment. Mais bon, il pouvait exceptionnellement faire une exception pour son petit préféré. Après tout, ce n'était pas tous les jours que quelqu'un lui tirait les joues : autant laisser l'Exclu profiter de la situation tant qu'il le pouvait encore.

« J'ai suivi … mon cœur ! Comment aurais-je pu rater ce spectacle ! »
« Ton cœur ? Tu deviens poète maintenant ? »

Cela dit, Ayden avait beau se moquer, il aimait aussi beaucoup le tableau qu'offrait le Lac d'Argent à cet instant. L'étendue d'eau illuminée par la lune et les étoiles, les arbres agités par la brise fraîche, l'odeur des rares fleurs hivernales qui survivaient au froid ... Il n'avait peut-être pas suivi son cœur, mais il savait apprécier la nature à sa juste valeur.

D'un coup, Andrew lâcha prise, déséquilibrant le Directeur qui faillit tomber en arrière. Il se rattrapa de justesse et se retourna vivement vers le jeune homme qui s'était mis au garde-à-vue, un immense sourire (presque niais, il faut l'avouer) sur les lèvres.

« Agent Drew, à votre service ! Je peux savoir ce que vous vous faîtes ici, Commandant-Chef-Amiral ? »
« Et bien ! Après le poète, voici le soldat. Que vas-tu me faire ensuite ? L'astronaute ou le chasseur de monstres ? », se moqua gentiment le jeune homme en riant franchement. « Et pour répondre à ta question ... Je n'avais pas du tout envie de dormir et encore moins de remplir la paperasse qui noie mon bureau. Alors je suis sortit ! »

Ce qui était la stricte vérité. Il n'avait juste pas préciser la raison de son manque de sommeil mais c'était un détail. Et Andrew n'était de toute façon pas concerné par ce qui se tramait mystérieusement au Manoir et dans le monde réel. Il était bien trop jeune pour être mêlé à de tels problèmes. Ayden profita de la lumière de la lune pour observer l'adolescent ... et remarqua qu'il n'avait pas de chaussures. Il haussa un sourcil, intrigué.

« Agent Drew ... Pouvez-vous m'expliquer la raison de l'absence de chausses à vos pieds ? C'est ... très étrange. » Il soupira, sans pouvoir retenir un sourire. « Et puisque vous avez enfreint le couvre-feu, agent Drew, vous me ferez le plaisir d'obéir immédiatement et d'aller vous rhabiller sur le champ ! » Il laissa une courte pause, et ajouta, théâtral : « Avant que la sanction ne soit plus sévère ...! »

Si l'on pouvait parler de sanction à proprement dit ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Dim 19 Fév - 11:01

    « Et bien ! Après le poète, voici le soldat. Que vas-tu me faire ensuite ? L'astronaute ou le chasseur de monstres ?
    - Ow ! Bonnes idées ! »

    Imitant le journaliste, Drew sorti un bloc-note invisible de sa poche ainsi qu'un crayon de son oreille pour noter les excellentes propositions que lui avait donné le Directeur ! Génial, génial … Il les fit ensuite disparaître d'entre ses doigts lorsque celui-ci continua d'expliquer les raisons de sa petite promenade nocturne. Les deux avaient donc à peu de choses près les mêmes raisons ! En même temps, pourquoi donc encore pourrait-on avoir envie de sortir en pleine nuit ? Hm … aller chercher le baiser tendre et illégal de sa dulcinée, fille de l'ennemi juré de notre famille ? Plausible, mais n'appartenant pas vraiment à notre contexte.

    « Agent Drew ... Pouvez-vous m'expliquer la raison de l'absence de chausses à vos pieds ? C'est ... très étrange. »

    Le concerné regarda à son tour les petits criminels et fit bouger ses orteils, comme s'ils étaient eux-mêmes gênés de leur état. Oui, il n'avait pas de chaussure en effet car il les avait laissées un peu plus tôt afin que son jeu de bête soit plus réaliste … Cependant, avant qu'il n'ait pu répondre cela et ainsi se justifier, Ayden continua :

    « Et puisque vous avez enfreint le couvre-feu, agent Drew, vous me ferez le plaisir d'obéir immédiatement et d'aller vous rhabiller sur le champ ! »

    Le jeune agent leva brusquement la tête, ouvrant bien les oreilles à l'ordre de son supérieur. Quelle force, quelle autorité, quel charisme ! On pouvait dire qu'il était fier d'être sous les ordres d'une telle personne. Il serait prêt à donner sa propre vie pour lui, attrapant les balles avec les dents et les renvoyer à leurs tireurs ! Même quand il allait être puni, il accepterait, car le jugement serait impitoyable mais juste.

    « Avant que la sanction ne soit plus sévère ...!
    - Tout de suite ! Commandant-Chef-Amiral ! »

    De nouveau, l'agent Drew frappa son front avec sa main … le geste fut cependant si violent, qu'il en perdit un peu l'équilibre ! Mais il se reprit vite. Secouant sa tête, le garçon se retourna et allait faire un pas en avant lorsqu'il jeta un dernier regard à son supérieur … avant, ensuite, de reprendre son chemin avec une étonnante lenteur. Après un pas exagérément grand, Andrew imita le bruit d'une forte respiration … celle des astronautes.

    « Houston, nous avons un problème … Nous venons d'atterrir sur une étrange planète dotée d'une végétation extraterrestre. Nous avons aussi eu affaire à une forme de vie intelligente de très grande taille régissant de petits êtes lumineux et volants et semblant hostile. La Punition pour avoir atteint son territoire sera irrévocable. »

    En continuant ainsi, il se parla donc à lui-même, racontant les derniers événements de sa mission en tant qu'aventurier de l'espace. C'était un homme sans crainte qui avait perdu ses compagnons dans le voyage, mais ne les pleurerait pas. Pour l'honneur. Après un petit moment, il retrouva sans peine son vaisseau (ou plutôt l'arbre) au pied duquel se trouvaient ses affaires. En quelques secondes il enfila son matériel et sortit de son bagage un compartiment de verre (ou plutôt un large bocal de confiture). Au même rythme, l'astronaute fit machine arrière pour revenir près du grand monarque des lieux, droit comme la justice, et lui présenta le réceptacle.


    « Ô Seigneur de cette planète, pardonnez moi mais avant que la Sentence ne tombe, me permettrez vous que je ramène quelques uns de vos subalternes ? »

    Eh oui, la chasse aux lucioles était quelque chose qu'il avait très envie de faire ... Andrew regardait Ayden, des étoiles pleins les yeux, espérant qu'il allait lui laisser un peu de temps pour ça, et puis pourquoi pas se joindre à lui avant de rentrer aux dortoirs ?

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Co-fondateur et Directeur
Co-fondateur et Directeur



MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Mer 22 Fév - 12:27

Ayden soupira imperceptiblement. Pourquoi diable avait-il soufflé ces stupides idées à Andrew ? Un astronaute et un chasseur de monstres ? Non sérieusement, ça ne faisait vraiment pas crédible. Et comme de par hasard, l'adolescent n'avait pas hésité à prendre note de ces suggestions farfelues, sur un carnet imaginaire avec un stylo tout aussi fictif. Une fois que les deux hommes eurent exposé les raisons de leur présence ici, le Directeur remarqua que son élève n'avait pas de chaussures. Ce qui n'était pas vraiment une bonne idée avec les bestioles peu ragoutantes qui trainaient sur le sol ainsi que toutes les autres saleté, du genre gadoue et déjections de vers de terre. Hum. Ayden ordonna vivement à l'adolescent de se rechausser et celui s'empressa d'acquiescer, se remettant au garde-à-vue (un peu trop violemment sans doute puisqu'il vacilla.)

- Tout de suite ! Commandant-Chef-Amiral ! »

Un nouveau sourire étira les lèvres du Directeur qui suivit avec attention la progression soudainement ralentie de l'adolescent. Comme si la pesanteur n'avait plus aucun effet sur lui. Alors qu'il se demandait ce que pouvait bien imiter le jeune homme qui respirait fortement, ce dernier lui apporta une réponse on ne peut plus claire.

« Houston, nous avons un problème … Nous venons d'atterrir sur une étrange planète dotée d'une végétation extraterrestre. Nous avons aussi eu affaire à une forme de vie intelligente de très grande taille régissant de petits êtes lumineux et volants et semblant hostile. La Punition pour avoir atteint son territoire sera irrévocable. »
« Roger, continuez votre programme. Nous nous occupons du reste. », imita Ayden, une main sur la bouche pour copier quelqu'un parlant dans une sorte de micro.

Suivant cet ordre, Andrew poursuivit son chemin du pas lent dans lequel il l'avait commencé. Il continua également sa longue litanie, évoquant la perte tragique de ses compagnons, pour qui il persistait et qu'il n'avait pas le droit de pleurer. Un héros digne des meilleurs films, en gros. Au bout de quelques minutes, le Directeur le perdit de vue un instant, avant que l'Exclu ne ressorte de derrière un buisson, chaussures et pied et bocal à la main. Toujours aussi lentement (ce qui avait quelque chose d'assez agaçant pour Ayden, il fallait l'avouer ; la patience n'étant pas son point fort), Drew revint vers lui et lui présenta le récipient de verre.

« Ô Seigneur de cette planète, pardonnez moi mais avant que la Sentence ne tombe, me permettrez vous que je ramène quelques uns de vos subalternes ? »
« Ma foi ... Ils deviennent effectivement de plus en plus nombreux. Tu peux donc en ramasser quelques uns. » Puis, perdant l'attitude hautaine et noble qu'il venait de prendre, le jeune homme ajouta, amusé. « Et je vais t'aider. J'ai toujours trouvé ces bêbêtes volantes passionnantes et fascinantes. »

Sans réellement attendre de réponse, il se dirigea vers un buisson éclairé par quelques lucioles téméraires. Il s'accroupit doucement, pour ne pas les effrayer et tendit un doigt lentement, jusqu'à toucher l'une des feuilles sur laquelle s'était réfugiée l'un des vers luisants. Délicatement, ce dernier se dirigea vers le doigt y monta, curieux. Presque hypnotisé, Ayden suivit sa progression sur son index puis se releva, gardant avec lui le petit insecte lumineux. Il se retourna vers Andrew en souriant.

« Sais-tu que ce sont les femelles qui produisent le plus de lumière ? Pour attirer les mâles qui ont des ailes. » Il laissa passer un court silence avant d'ajouter. « Je ne sais plus où est-ce que j'ai lu ça ... »

Il s'approcha de l'adolescent et d'une main experte, veillant cependant à ne pas lâcher la luciole, ouvrit le bocal avant de la faire tomber dedans. Il eut un petit sourire satisfait, presque fier et recula.

« Continuons. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Jeu 8 Mar - 16:15

    Que la chasse commence. Ayden avait été positif et avait proposé de l'aider sympathiquement. Alors que le directeur se retournait, en quête des petites bestioles volantes, Andrew le suivit doucement d'une démarche tout à fait normale cette fois. Les deux garçons arrivèrent bientôt au plus près d'un buisson habité par les lucioles qui transformaient le banal arbuste ennuyeux en sapin original. Les petites lueurs indénombrables bougeaient lentement, faisaient des clins d'œil, offrant aux humains une bien mignonne chorégraphie. Sans un bruit, Ayden s'accroupit, ne dérangeant pas les créatures qui ne semblaient même pas plus que cela perturbées par leurs spectateurs improvisés. Les yeux de Drew suivirent l'une d'entre elles qui s'était posée avec curiosité sur l'index tendu du directeur. Avec toute la finesse dont il était pourvu, celui-ci se releva sans effrayer l'insecte et la présenta au plus près de l'adolescent, obnubilé et soudainement plus silencieux.

    « Sais-tu que ce sont les femelles qui produisent le plus de lumière ? Pour attirer les mâles qui ont des ailes. »

    Les yeux toujours fixés sur la minuscule source de lumière, le jeune garçon fit un petit mouvement de la tête, intéressé. Visiblement non, il ne le savait pas. En même temps, il était rare de le voir dans des bouquins sur la biologie ou ce genre de choses … enfin, il était rare de le voir dans des bouquins tout court. Drew est un homme d'action, en effet ! Bref, il tendit son bocal dans lequel, d'un geste expert, Ayden laissa la bestiole avant de refermer le réceptacle, souriant et repris la chasse dans un détour élégant. Quel charisme naturel :

    « Continuons. »

    Andrew, tout en marchant et suivant son aîné, porta le bocal à hauteur de son visage pour continuer à observer son nouvel habitant. À en croire Monsieur le Directeur, c'était donc une femelle … sans plus attendre, le jeune garçon lui trouva un prénom (le premier qui lui passa par la tête) et qui, à son avis, allait à merveille à la jeune luisance. Dans un chuchotement, il s'adressa à sa nouvelle petite camarade :

    « Coucou Susie, on va te trouver des amis ne t'en fait pas ! »

    Ses bras se baissèrent, plaquant à présent l'appartement à lucioles contre son ventre. Il s'avançait prudemment pour ne pas trop brusquer Susie et suivait le dos d'Ayden. Le garnement n'allait cependant pas lui laisser la vedette, lui aussi allait capturer quelques subordonnés du Roi ! Le regard d'Andrew furent attiré par une lueur beaucoup plus grande que les autres … Allongée sur une feuille une demoiselle ver luisant attendait son promis tout en prenant un petit bain de lune ! Elle fut dérangée dans sa contemplation du lac par un gros doigt … étrange … La coquine, préférant l'aventure à sa précédente phase passive, s'approcha de l'objet imposant non identifié et fut transportée dans les airs jusqu'à un vaisseau de verre. L'entremetteur chuchota de nouveau aux deux nouvelles colocataires :

    « Susie, je te présente Helen ! »

    Une dernière fois, il regarda les deux lucioles avant de refermer le couvercle. La lumière des deux êtres traversaient les petits trous de celui-ci, donnant un petit effet au bocal. Lorsqu'Andrew se retourna de nouveau pour faire face à Ayden, celui-ci semblait être orné d'une couronne de lumière ! Les insectes s'étaient agglutinés dans sa chevelure sombre, semblant la prendre certainement pour un joyeux nid douillet. Le gamin ne put s'empêcher de rire, le plus doucement possible cependant pour ne pas effrayer ces futurs hôtes.

    « Héhé, quelle fidélité ! »

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Co-fondateur et Directeur
Co-fondateur et Directeur



MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   Sam 7 Avr - 14:40

La chasse aux lucioles, hein ? Après tout, pourquoi pas. En outre, connaissant son élève et ses manies plus ou moins étranges, Ayden savait très bien qu'Andrew n'abandonnerait pas de si tôt. Et puisqu'il n'avait de toute façon pas d'autres choses à faire, c'était pour lui une distraction bienvenue. Sitôt accepté, sitôt fait. Le jeune Directeur se dirigea vers un buisson afin de récupérer l'un de ses étranges insectes brillants qui parsemaient les branches. Avec un léger sourire, il le présenta à l'adolescent, lui expliquant par la même occasion que les femelles dispensaient beaucoup plus de lumière que les mâles. Il nota également qu'Andrew s'était tut et qu'il n'avait pas dit de bêtises depuis au moins cinq minutes, ce qui était en soi un exploit formidable. Dire qu'il semblait même intéressé par ce que lui racontait le jeune homme ...! Peut-être arriverait-il à en faire quelque chose, finalement.

Il récupéra le bocal de verre, que lui tendait obligeamment son élève, et y glissa le ver luisant qui se recroquevilla contre la paroi, sous les yeux émerveillés de l'adolescent qui l'observait tout en suivant le Directeur. Celui-ci revint vers le buisson, attentif cependant aux chuchotements du garçon qui venait assurément de trouver une nouvelle occupation : donner des prénoms à chaque bestiole qu'il pourrait récupérer.

« Coucou Susie, on va te trouver des amis ne t'en fait pas ! »

Ayden esquissa un sourire, invisible dans le noir. Décidément, Andrew avait une imagination débordante. Il s'accroupit de nouveau devant un arbuste et récupéra habilement deux lucioles, qui se déplacèrent lentement sur sa main, attentives. Derrière lui, l'adolescent avait déjà récupéré un autre insecte qu'il venait de place dans le bocal, à côté de la première.

« Susie, je te présente Helen ! »

Hum. Imagination débordantes, certes, mais le choix des prénoms laissait cependant à désirer. Ayden ne fit pourtant aucun commentaire, amusé. Il récupéra le bocal et l'ouvrit délicatement, essayant de ne pas déloger les deux occupantes de sa paume. Il les fit glisser également dedans et referma le récipient avec un sourire avant de se rendre compte qu'Andrew le regardait étrangement, en riant avec gaieté.

« Héhé, quelle fidélité ! »
« ... Pardon ? »

Puis, remarquant que le regard du garçon était en vérité dirigé vers ses cheveux, il leva les yeux et ne put s'empêcher de rire à son tour. Accrochés à ses cheveux, une dizaine de vers luisants brillaient joyeusement. Il se doutait cependant que le spectacle devait être bien plus cocasse vu de « l'extérieur » et qu'à lever les yeux ainsi, il n'avait pas la meilleur position pour admirer tout cela.

« Et bien, et bien ... Si je m'attendais à cela ! » Il leva la main et attrapa délicatement la luciole la plus proche, presque attendri. « Bon. Aide moi à me débarrasser de toutes ces bestioles brillantes avant que l'une d'elles ne se faufilent dans mon t-shirt ! »

Cela dit, il pouvait tout aussi bien secouer la tête pour les faire tomber, mais il se doutait que le traitement risquait d'être un peu dur pour les pauvres petites choses.

« Allez, au travail. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Ayden] It’s hard to say that I’d rather stay awake when I’m asleep ~♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ayden ▬ Vous ne me comprenez pas. Au fond, ça ne m’étonne pas.
» AYDEN&SNAKE ◭ Ghosts of the past
» Une simple balade au bord d'un simple lac. [Pv ♦ Ayden]
» You need to feel the conection ... ( Ayden)
» JOAO&AYDEN | Ho god
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Hall :: Le Quartier d'Ardoise :: Le Lac d'Argent-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Séries télé