Ashley C. Andersen ▬ Ou la gamine dont il faut se méfier.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Psychique, entrez dans le monde de Mystic Hall, où seuls les détenteurs de la Marque connaissent votre secret.
 

Partagez | 
 

 Ashley C. Andersen ▬ Ou la gamine dont il faut se méfier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MessageSujet: Ashley C. Andersen ▬ Ou la gamine dont il faut se méfier.   Lun 28 Jan - 11:08

ASHLEY CAITHLYN ANDERSEN


Carte d'identité

Date et lieu de naissance : Ashley est née à Mystic Hall en réalité, c'est normal puisque sa mère y enseigne à présent et qu'elle y faisait encore ses études à la naissance de sa fille. D'ailleurs, ce fut exactement un 27/03. ▬ Âge : 11 ans. Elle est jeune n'est-ce pas ? Un bon conseil : ne vous fiez pas à ce détail. ▬ Nationalité : La fillette est écossaise de sa mère. ▬ Sexe : C'est une fille voyons ! Cela ne se voit donc pas ? ▬ Groupe souhaité : L'enfant est une mentaliste, cela va de soit. ▬ Don : La Crédulité, le pouvoir de se faire croire par tout le monde, même si ce qu'elle dit est insensé. ▬ Niveau d'études/Métier/Poste : La petite est en première année de collège. ▬ Autres : Elle aime pourrir la vie des autres, tout simplement pour se venger de l'attention que sa mère ne lui apporte pas.


Description psychologique

Il n'y a pas une personne qui peut décrire la psychologie de notre chère Ashley mieux que le narrateur, moi, car je sais tout sur tout, même sur vous, mais aujourd'hui seule cette fillette nous intéresse, et à raison. Je n'ai jamais connu personnalité plus complexe que la sienne. Allez, approche-toi et regarde avec moi. Lis dans mes pensées et tu sauras tout ce que tu veux savoir. C'est très simple, je te la donne, tu n'as qu'à te plonger dans cette marmite. C'est bon ? Tu n'as pas de problème ? Si c'est le cas, alors tu vois en ce moment l'amertume qui envahit cette enfant. Un torrent noir qui détruit tout sur son passage. Un torrent qui représente son envie d'avoir un regard et un sourire, rien qu'un sourire de la part de sa mère, la seule personne qu'elle ait apprécié en toute une vie, si courte soit elle. Imagine un peu la déception que tu ressentirais si la personne que tu chérissais le plus au monde ne te donne pas assez d'affection, pas autant que ce dont tu aurais besoin. Tu y penserais chaque jour, chaque nuit, à chaque heure, chaque minute, chaque seconde, et cela te rongerait tant que pour éviter la fatale tentative de suicide, tu te tournerais sur la seule solution possible : remplir le vide de ton coeur d'une autre façon qu'avec de l'amour, autrement dit avec des objets, les plus coûteux possible, et à force d'en demander toujours plus, tu en deviendrais si capricieux que tu arriverais à t'énerver toi-même. Et pourtant tu ne t'arrêterais pas, ta peur que le vide de ton coeur domine tout jusqu'à te faire disparaître t'en empêcherais, alors tu continuerais, jamais satisfait. Jamais tu n'arriverais à te détacher de ce besoin d'amour, de passer avant tout pour la personne que tu aimes. Tu ne te rendrais même pas compte de cette tristesse qui peu à peu en grandissant se transformerais en jalousie, puis en hargne, et cela te conduirait à essayer de faire le plus de mal possible aux autres, sans te soucier de leurs sentiments. Tu te ferais détester de tout le monde, seul devant les adultes tu ferais profil bas, dans un vain espoir d'attirer l'attention de la personne que tu chéris. Pourtant, même eux se méfieraient de toi. Ils te regarderaient avec indifférence et tu te dirais : "Pourquoi ? Pourquoi personne ne fait attention à moi ?" Puis tu pleurerais jusqu'à ce que tu n'ai plus de force, et tu tomberais à terre en te promettant que plus jamais quelqu'un ne te regardera sans se préoccuper de ton existence. Et chaque jour, chaque minute, tu feras tout pour qu'on te remarque enfin. Mais tu le ferais d'une mauvaise façon. Tu le ferais en faisant du mal aux autres. Pourtant, tu sais que tu n'es pas méchant, tout ce que tu veux c'est de l'attention, et cela te conduirais à faire des choses qui ne seraient pas appropriées. Voilà la mentalité de la petite Ashley, si jeune encore. Alors la prochaine fois que tu penses que jamais tu n'aurais pu tomber aussi bas, pense à cette fillette, et console toi en te disant qu'il y a bien pire que toi.

Description physique

Localisation de la Marque : Sur le poignet intérieur gauche.

Tu t'assois sur une chaise, fatigué et tu tentes d'oublier tous les éléments de cette horrible journée. Une table plus loin, tu aperçois une petite fille, d'environ onze ans d'après sa taille et son visage. D'une façon que tu ne comprends pas, ton regard est attiré par son physique. Jamais tu n'en avais vu un semblable. Ses cheveux, coupés au carré, étaient d'un blond comme de la paille fraîche, et avaient l'air doux comme de la soie, ce qui te donnais une furieuse envie de les caresser pour t'assurer que c'était bien des cheveux, et pas une perruque de merveilleuse qualité. Pourtant, ce n'était pas ça qui t'intriguais chez cette fillette. C'était ses yeux, rouge écarlate, chaleureux comme un feu de camp. Cela te donnais l'envie de t'approcher d'elle pour te réchauffer avec les braises de son regard. D'ailleurs, tu succombais à cette envie, et tu changeais de place pour t'asseoir à côté de la source de ton attention. Elle ne cilla pas, cependant tu pus remarquer un instant ses yeux rouges se transformer en véritable torrent de feu et de sang, prêts à t'engloutir à l'instant pour t'envoyer paître dans l'autre monde. Tu pris peur, mais tu ne t'éloignas pas d'elle, attiré par sa présence. Tu essayais à tout prix d'éviter de regarder son visage, mais tu ne pus t'empêcher d'entrapercevoir son petit nez droit, et sa bouche ni trop charnue, ni trop mince. Cela n'avait pas l'air spécialement effrayant, et pourtant tu ne pus t'empêcher de frissonner lorsque la fillette tordit sa bouche en une moue agacée. Rapidement, tu descendis ton regard vers son corps. Assez petite, l'enfant était extrêmement fine et chétive, au point que tu aurais pu la casser en deux comme un cure-dents si tu l'avais voulu. Mais tu n'y songeais même pas, tant la petite avait l'air adorable malgré quelques éléments contradictoires. Il y avait quelque chose dans la silhouette de l'enfant qui la départageait de toutes les autres petites filles que tu ais jamais vu, pas ses jambes démesurées par rapport à son corps, bien trop grandes pour les proportions standards, mais une petite marque sur l'intérieur de son poignet gauche, que tu pus apercevoir lorsque l'enfant leva le bras pour enlever sa veste, apparemment trop chaude pour la dure canicule qui pesait sur les épaules de toute l'Ecosse. Si elle n'avait pas fait ce geste, jamais tu n'aurais vu cette marque intrigante, car tous les vêtements de la petite semblaient être conçus pour cacher ce détail. En effet elle portait une petite robe à dentelle, assez étrange car le bras droit était nu, tandis que le gauche était recouvert d'une manche longue d'un blanc pur. Soudain, tu fus interrompu dans ta contemplation par le mouvement brusque de l'objet de ton attention. L'enfant s'était levé d'un bond, puis était parti d'un pas rapide loin de toi, sans manquer de te faire presque basculer de ta chaise. Tu compris alors ce qu'elle voulait dire : "Je ne te connais pas alors je ne te respecte pas"
Histoire

TEXTE DE L'HISTOIRE
(300 mots min)

Derrière l'écran

Prénom/Surnom : xxx ▬ Âge : xxx ▬ Comment avez vous connu le forum : xxx ▬ Qu'en pensez vous : xxx ▬ Suggestions : xxx ▬ Code : xxx

© Mystic Hall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ashley C. Andersen ▬ Ou la gamine dont il faut se méfier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» Une signature pour Ashley Greene =).
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Kelly Kelly Vs Ashley
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Hall :: Le Commencement :: Le Cahier d'Appel-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit